Ce qui fait débat : des transports gratuits pour tous ?

Des transports en commun gratuits, accessibles à tous, cela fait rêver, et cela existe dans une vingtaine de villes en France.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des transports publics gratuits toute la journée et toute l'année, cela existe dans certaines villes. Alors faut-il instaurer la gratuité partout en France? Le sujet fait débat. A Aubagne (Bouches-du-Rhône), à Dunkerque (Nord), ou Niort (Deux-Sèvres)... Aujourd'hui, 23 villes proposent la gratuité des transports en commun. Une commune fut l'une des pionnières en la matière : Châteauroux (Indre), 47 000 habitants.

Doper la fréquentation

Ici, les usagers prennent le bus sans payer depuis maintenant 16 ans. "Cela fait une économie d'à peu près 3 euros par jour, fois cinq jours où je travaille. Ça fait une petite économie", estime une femme interrogée dans le bus. En choisissant de ne plus faire payer ses usagers, l'agglomération se prive de recettes. Pourquoi être passé à la gratuité? Châteauroux avait un objectif clair : doper la fréquentation. Car à l'époque, les bus tournaient à vide. La fréquentation a explosé avec la gratuité de 1 500 000 passagers à 4 770 000 l'an dernier. Une manière selon le maire de dynamiser la ville. Une gratuité compensée par la hausse du versement transport, une taxe payée par les entreprises.

Le JT
Les autres sujets du JT
A Lille, aucun bus ne circulait sur le réseau \"urbain\" et 17% des salariés Transpole étaient en grève, selon l\'entreprise.
A Lille, aucun bus ne circulait sur le réseau "urbain" et 17% des salariés Transpole étaient en grève, selon l'entreprise. (DENIS CHARLET / AFP)