Cet article date de plus de sept ans.

Autoroutes : les députés veulent débattre de l’allongement des concessions

C'est ce qui ressort d'un rapport parlementaire dont France Info vous révèle en avant-première les grandes lignes. Les députés refusent des négociations en catimini.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Les députés espère que l'allongement des concessions d'autoroute fasse l'objet d'un débat parlementaire © Maxppp)

Le rapport d'étape de la mission parlementaire consacrée à la "place des autoroutes dans les infrastructures de transport" va faire du bruit en plein débat sur les bénéfices des sociétés qui les gèrent. On sait  que les sociétés d'autoroutes réalisent des marges considérables, de l'ordre de 20% selon l'autorité de la concurrence, 8% seulement rétorquent les concessionnaires. Mais le constat est là : les tarifs des péages ont augmenté au-delà de l'inflation.

Une "forme de rente"

Il faut tout remettre à plat selon le député UDI de la Meuse Bertrand Pancher qui préside cette mission. L’occasion est toute trouvée, selon lui, puisque l'Etat renégocie en ce moment les contrats dans le cadre du plan de relance autoroutier qui prévoit 3,2 milliards d'euros d'investissement en échange de l'allongement de la durée des concessions. "Nous ne souhaitons pas découvrir le résultat de négociations en catimini entre l’Etat et les sociétés d’autoroutes ", explique-t-il, "on va une nouvelle fois augmenter la durée de concession des autoroutes, c’est-à-dire qu’on va permettre à ces sociétés d’engranger un bénéfice futur important ". Une forme de rente selon le député qui demande donc que l'allongement de la durée de concessions soit débattu devant le Parlement.

Il a d'ailleurs écrit en ce sens au Premier ministre Manuel Valls. Et si le gouvernement refuse, les rédacteurs de ce rapport n'excluent pas de demander que les contrats qui lient actuellement l'Etat aux sociétés d'autoroutes soient purement et simplement dénoncés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.