Cet article date de plus de sept ans.

Trafic d'armes et de drogue entre la Corse et Marseille : trois nouvelles mises en examen

Trois hommes ont été mis en examen samedi 21 et dimanche 22 décembre pour "association de malfaiteurs en vue de commettre un meurtre", a révélé RTL.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Plus d'une dizaine de personnes, dont des marins de la compagnie maritime SNCM, ont été mises en examen et écrouées en septembre dans une affaire de trafic entre la Corse et Marseille.  (PASCAL POCHARD / SIPA)

Ils sont soupçonnés d'avoir joué un rôle dans un trafic d'armes et de drogue entre Marseille (Bouches-du-Rhône) et la Corse : trois hommes ont été mis en examen samedi 21 et dimanche 22 décembre pour "association de malfaiteurs en vue de commettre un meurtre", a révélé RTL, lundi 23 décembre. Ces mises en examen surviennent alors que les enquêteurs ont découvert à Marseille une cache contenant des explosifs et des armes. 

Plus d'une dizaine de personnes, dont des marins de la compagnie maritime SNCM et Camille Abboche, un responsable syndicaliste de la CFTC aujourd'hui suspendu, ont été mises en examen et écrouées en septembre. Les trois personnes mises en examen étaient déjà écrouées dans le cadre de cette affaire. Elles sont désormais poursuivies sur ce nouveau chef pour détention et transport d'explosifs et d'armes après la découverte récente de ce box.

En octobre, une première cache d'armes avait été découverte à Plan-de-Cuques (Bouches-du-Rhône). Elle contenait plusieurs armes de guerre, dont des pistolets mitrailleurs et un mini-Uzi. Un pistolet automatique, du TNT, des détonateurs et des mèches ont été découvert dans le second box, mardi 17 décembre. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.