Croatie : les secrets de l’île de Brac

Comme de nombreuses îles de l’Adriatique, Brac (Croatie) vit essentiellement du tourisme. Mais pas seulement…

FRANCE 3

C’est la troisième plus grande île de Croatie. On y trouve l’une des plus belles plages au monde, la Corne d’or. Mer turquoise, pins et sable blancs, le cadre est idyllique. Brac possède toutefois bien d’autres ressources. Sur la côte Nord se trouve la plus grande carrière de calcaire de la région, exploitée depuis 5 siècles. "Ces 100 dernières années, cette pierre a été utilisée a l’étranger. Une partie de la Maison Blanche a été faite avec, le parlement de Budapest (Hongrie), celui de Vienne (Autriche), l’Église de York en Angleterre et le monument commémoratif de Vimy en France", explique le manager adjoint de la carrière de Gadrankamen, Mirko Nizetic.

L’île aux nombreux trésors

Les plus belles pierres atteignent 1 000 euros le mètre cube. Elle ravit les artistes locaux, qui apprécient de travailler et polir sa pierre, plus tendre que le marbre et le granit. Brac doit aussi sa réputation à sa gastronomie. L’île compte une cinquantaine d’éleveurs d’agneaux, une viande appréciée par les touristes… devant un coucher de soleil, de préférence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Brac, Croatie. 
Brac, Croatie.  (FRANCE 3)