La figue a le vent en poupe

A la fin de l'été, ces fruits sont à maturité et se retrouvent sur les étals des marchés. 

Voir la vidéo
France 2

Bien charnues, violettes…cette année, les figues de la productrice Béatrice Lambert (figues de Solliès) sont parfaites. La raison est simple : le soleil et la chaleur de l'été ont permis d'avoir de belles figues rebondies. "Quand je l'ouvre elle est parfaite à l'intérieur. Il manquera juste un peu de sucre. Mais le temps qu'elle arrive dans nos assiettes, elle sera parfaite", se réjouit l'experte, face à la caméra de France 2. 

Facile à cuisiner

La figue de Solliès représente 75% de la production française. Elle bénéficie même d'une appellation d'origine protégée depuis quatre ans. Dans son restaurant, le chef Arnaud Bouxirot prend énormément de plaisir à cuisinier cette spécialité locale : "Ça s'accommode facilement", reconnaît-il, ravi. "C'est un produit qui est sympa, il est craquant avec un petit goût sucré".

Le JT
Les autres sujets du JT