Cet article date de plus de neuf ans.

La Banque de France table sur une croissance nulle au premier trimestre

Fin janvier, le gouvernement avait quant à lui annoncé une révision à la baisse de la prévision de croissance pour toute l'année 2012 à 0,5%.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un technicien d'une usine de fabrication de panneaux solaires à Bourgoin-Jallieu (Isère), le 12 janvier 2012. (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

L'année économique 2012 commence très mal. La Banque de France prévoit une croissance nulle au premier trimestre, selon sa première estimation annoncée mercredi 8 février. Le produit intérieur brut (PIB) de la France devrait rester "stable" par rapport aux trois derniers mois de l'année dernière. L'Insee rendra, lui, son verdict le 15 février.

Fin janvier, le Premier ministre, François Fillon, a annoncé une révision à la baisse de la prévision de croissance pour 2012 à 0,5%, contre 1% initialement anticipé. Mais le Fonds monétaire international (FMI) ne table que sur une croissance de 0,2%, l'OCDE de 0,3%, et certains analystes prévoient même une récession.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tendances

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.