Procès France Télécom : condamnation historique pour une entreprise du CAC 40

Vendredi 20 décembre, les trois principaux dirigeants de France Télécom ont été condamnés pour harcèlement moral. Les précisions du journaliste Dominique Verdeilhan depuis le tribunal de Paris.

France 2

Il s'agit d'une condamnation historique. Vendredi 20 décembre, l'ex-PDG de France Télécom, Didier Lombard, ainsi que deux anciens dirigeants de l'entreprise, ont écopé d'une peine quatre mois de prison ferme pour harcèlement moral. "France Télécom devient la première entreprise du CAC 40 à être condamnée pour harcèlement moral", rapporte le journaliste Dominique Verdeilhan depuis le palais de justice de Paris.

Didier Lombard a fait appel

Durant les deux mois de procès, les victimes ont pu évoquer leur souffrance. Dans son jugement, le tribunal a indiqué que ce procès était l'illustration de deux mondes qui se sont côtoyés sans se comprendre. "D'un côté les directeurs, de l'autre les employés qui ont d'ores et déjà compris qu'ils allaient se retrouver dans quelques mois pour un nouveau procès", conclut Dominique Verdeilhan. En effet, Didier Lombard a fait appel à de sa condamnation.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ex-PDG de France Télécom Didier Lombard arrive au tribunal de Paris, le 7 mai 2019.
L'ex-PDG de France Télécom Didier Lombard arrive au tribunal de Paris, le 7 mai 2019. (YOAN VALAT / EPA / AFP)