Taxe d’habitation : baisse de 30 % au mois de janvier

2020 a marqué la suppression de la taxe d’habitation des résidences principales pour 80 % des foyers fiscaux. Elle diminuera en 2021 pour les autres ménages. David Boéri, journaliste France Télévisions, décrypte la situation sur le plateau du 12/13, mercredi 9 décembre. 

France 3

En 2020, 80 % des foyers fiscaux ont pu bénéficier de la suppression de la taxe d’habitation des résidences principales. Elle diminuera en 2021 pour les autres ménages. Et il est déjà possible de réduire sa facture. "Pour toutes celles et tous ceux qui ont choisi d’être mensualisé, vous pouvez faire en sorte de les moduler dès le mois de janvier prochain", indique David Boéri, journaliste France Télévisions, sur le plateau du 12/13, mercredi 9 décembre. Il suffit de se rendre avant le 15 décembre sur le site impots.gouv. "Sur votre compte fiscal, un simulateur vous permet de calculer précisément cette baisse, et dans tous les cas, votre situation pourra toujours être régularisée à l’automne prochain", précise le journaliste. 

Baisse de 30 % en 2021 

À partir de 2021, "la taxe d’habitation qui vient d’être payée pour cette année va baisser de 30 % avec une suppression totale prévue pour 2023", ajoute David Boéri. Cette réforme de la taxe d’habitation a tout de même réservé quelques surprises cette année, puisque "tout dépend du niveau de revenu. Or, c’est vrai que d’une année sur l’autre, ils peuvent varier assez fortement". Ainsi, concernant 2020, un million de foyers qui auraient dû la payer en ont été exonérés, alors que 800 000 foyers qui "logiquement, ne devaient plus rien payer" ont payé la taxe à 100 %. 

Le JT
Les autres sujets du JT
La taxe d\'habitation doit être supprimée pour l\'intégralité des ménages à l\'horizon 2023, mais cette échéance pourrait finalement être différée d\'un an ou deux.
La taxe d'habitation doit être supprimée pour l'intégralité des ménages à l'horizon 2023, mais cette échéance pourrait finalement être différée d'un an ou deux. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)