Tarifs du gaz, de l'électricité, des péages d'autoroutes, des taxis... Tout ce qui change au 1er février

Un Livret A qui rapporte encore moins, des taxis qui coûtent encore plus cher... Voici les changements qui vous attendent.

Le péage de Saint-Arnoult (Yvelines) sur l\'autoroute A 10, le 22 décembre 2019.
Le péage de Saint-Arnoult (Yvelines) sur l'autoroute A 10, le 22 décembre 2019. (MAXPPP)

Votre portefeuille va les sentir passer... en bien ou en mal. Samedi 1er février, plusieurs mesures sont entrées en vigueur, entraînant une hausse de certaines factures, mais aussi une baisse de plusieurs autres. Franceinfo liste ces changements.

Les rémunérations du Livret A, du CEL et du LEP baissent

Le taux de rémunération du Livret A va passer de 0,75% à 0,50%, son plus bas niveau historique. Compte tenu de l'inflation à plus de 1%, un épargnant ayant placé 4 800 euros, soit l'encours moyen du Livret A, perdra 12 euros par an, calcule Le Monde.

Le Livret de développement durable et solidaire (LDDS), dont le taux est aligné sur celui du Livret A, subit la même baisse. Le taux du Compte épargne logement (CEL) passe lui de 0,50% à 0,25%. Et celui du Livret d’épargne populaire (LEP) tombe de 1,25 % à 1 %.

Les tarifs de l'électricité augmentent

Les fameux "tarifs bleus" (les tarifs réglementés de l'électricité) augmentent de 2,4% pour les particuliers et les petits professionnels. La Commission de régulation de l'électricité et le ministère de la Transition écologique et solidaire évaluent le coût de cette hausse à 21 euros par an sur la facture moyenne d'un particulier, indique Le Figaro.

Les tarifs du gaz diminuent

Les tarifs réglementés du gaz baissent de 3,3%, hors taxes, par rapport au barème en vigueur depuis le 1er janvier. Dans le détail, la baisse est de 0,9% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 3,5% pour ceux qui se chauffent au gaz et de 2% pour ceux qui ont un double usage (cuisson et eau chaude), selon le communiqué de la Commission de régulation de l'énergie. Depuis le 1er janvier 2019, la baisse a été de 14,7%.

Les péages des autoroutes sont plus chers

Rouler sur l'autoroute coûte plus cher. La hausse est en moyenne de 0,86% pour les concessionnaires historiques (APRR, AREA, ASF, Cofiroute, Escota, Sanef et SAPN). L'augmentation va de 0,71 % chez Cofiroute à 1,07 % chez AREA, selon le ministère des Transports cité par Le Monde. Le surcoût est plus important encore sur les concessions récentes : 1,59% en moyenne.

Les tarifs des taxis sont plus onéreux

Le prix minimal de la course passe de 7,10 euros à 7,30 euros. Le coût de la prise en charge, jusque-là plafonnée à 4,10, augmente légèrement à 4,18 euros. Le kilomètre parcouru coûte désormais 1,12 euros, hors majorations, selon l'arrêté paru au Journal officiel.

A Paris et en région parisienne, les forfaits aéroports entre Paris et Orly ou Roissy Charles-de-Gaulle, subissent eux aussi une augmentation. Ils passent respectivement de 30 ou 35 euros, selon que vous partez ou arrivez de la rive gauche ou de la rive droite, à 32 ou 37 euros, et de 55 et 50 euros à 58 et 53 euros.

Le jackpot de l'Euromillions augmente

Le gain maximal de l'Euromillions culminait à 190 millions d'euros depuis 2012. Il passe désormais à 200 millions d'euros. La loterie européenne, à laquelle les joueurs de neuf pays peuvent participer, passe aussi de deux "méga jackpots" de 130 millions d'euros par an à trois. Le premier est prévu pour vendredi 7 février. Les chances de décrocher le gros lot, elles ne changent pas : elles sont de 1 sur 139,8 millions.