Force ouvrière : pourquoi le syndicat se retrouve-t-il au cœur de la polémique ?

Le syndicat Force ouvrière est en pleine tourmente. France 2 dévoile lundi 12 novembre des informations sur le train de vie de la direction du syndicat ces dernières années.

FRANCE 3

Une nouvelle tempête s'abat sur Force ouvrière. Notes de frais à cinq chiffres, salaires XXL, des documents internes que France 2 a pu consulter révèlent le train de vie de ces dernières années de la direction du syndicat. Lundi 12 novembre en soirée, au siège du parti, rares sont les militants qui acceptent de réagir.

34 306 et 50 836 euros de factures souvent non détaillées

Rien qu'en 2017, les 13 membres de la direction du syndicat auraient cumulé plus de 388 683 euros de notes de frais. Parmi eux, le secrétaire général de l'époque, Jean-Claude Mailly, et son successeur, Pascal Pavageau, déclarent respectivement 34 306 euros et 50 836 euros de factures, souvent non détaillées. Autre révélation, la rémunération de l'ancien numéro un : 100 334 euros bruts de salaire et de primes, une somme justifiée selon lui. Force ouvrière dénonce de son côté dans un communiqué une campagne de dénigrement, à quelques semaines des élections professionnelles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des militantes FO à Marseille le 14 juin 2018 (illustration).
Des militantes FO à Marseille le 14 juin 2018 (illustration). (BERTRAND LANGLOIS / AFP)