Cet article date de plus de deux ans.

Contrats courts : taxer les entreprises qui abusent "n'est pas la bonne solution", selon le président du Medef

Publié
Article rédigé par
Radio France

Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, a estimé, lundi sur franceinfo, qu'il faut aider les personnes à se former et ne pas taxer les entreprises.

Taxer les entreprises qui abusent des contrats couts "n'est pas la bonne solution", a estimé, lundi 25 mars sur franceinfo, Geoffroy Roux de Bézieux. Le président du Medef a rappelé que "cela a déjà été essayé" par le passé. Entre "2014 et 2017, il y avait une taxe de 3% sur les contrats courts", pourtant "ils ont continué à augmenter", selon le patron de l'organisation patronale.

Le gouvernement va "probablement aller vers un système de bonus-malus", a avancé Geoffroy Roux de Bézieux qui "pense que cela n'aura aucun impact". Le président du Medef a donné "rendez-vous dans deux ou trois ans et vous verriez que si on ne touche pas aux contrats de travail et qu'on n'aide pas les salariés à se former, il ne se passera rien". La bonne solution, selon Geoffroy Roux de Bézieux, "est d'aider les personnes et de ne pas taxer les entreprises".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Syndicats

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.