Bouches-du-Rhône : des éboueurs réquisitionnés pour débarrasser Marseille de ses déchets

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Bouches-du-Rhône : des éboueurs réquisitionnés pour débarrasser Marseille de ses déchets
Article rédigé par
J. Vitaline, H. Huet, M. Civallero, France 3 Provence-Alpes, N. Jauson - France 2
France Télévisions

La préfecture des Bouches-du-Rhône a décidé de réquisitionner des éboueurs à Marseille pour évacuer les milliers de tonnes de déchets qui s'accumulent sur les plages et dans la ville après les intempéries. Une large partie de ces éboueurs étaient pourtant en grève. 

Les ordures s'accumulent dans les rues et sur les plages marseillaises (Bouches-du-Rhône). Les récentes violentes intempéries ont aggravé la situation, ce qui a poussé la préfète des Bouches-du-Rhône à ordonner une réquisition des éboueurs pendant trois jours, à la demande de la métropole Aix-Marseille-Provence. Une décision rarissime pour une situation exceptionnelle. En effet, depuis le 27 septembre, des monticules de détritus s'entassent sur les trottoirs en raison d'une grève des éboueurs. 

"Cristalliser les colères"

Selon la métropole, une soixantaine d'agents seraient ainsi réquisitionnés jusqu'à samedi. Un fait inacceptable pour la CGT, qui appelle toujours à la grève.  "La réquisition, c'est une atteinte au droit de grève, les agents le vivent très mal (...), ça ne fait que cristalliser les colères", explique Véronique Dolot, du syndicat CGT Marseille. À Aix-en-Provence, certains éboueurs ont repris le travail. Face à l'amoncellement des ordures, les commerçants attendaient une action de l'État.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.