Surendettement : des chiffres en recul, mais des ménages pauvres toujours fragiles

Le nombre de foyers surendettés est au plus bas depuis trente ans en France. Mais les plus fragiles restent très exposés.

France 2

Si le surendettement recule en France, les ménages les plus fragiles restent très exposés. Parents célibataires, femmes ou encore demandeurs d'emploi, la Banque de France rappelle qu'ils sont particulièrement vulnérables. Dans une association, c'est le rendez-vous de la dernière chance pour une femme isolée. Les factures s'accumulent et ses allocations chômage ne suffisent plus, sans compter ses deux crédits à la consommation. La conseillère va tenter de réduire ses dépenses mensuelles.

Moins de crédits à la consommation

Selon les chiffres de la Banque de France, les raisons du surendettement ont évolué entre 2010 et 2019. désormais, les Français font moins de crédits à la consommation, mais davantage de prêts immobiliers. "Cette dimension préventive, protectrice, des consommateurs a produit tous ces effets au cours des années 2014-2020", explique Stéphane Tourte, directeur des particuliers à la Banque de France. Dans l'Hexagone, 134 000 ménages restent surendettés pour un montant total de 6 milliards d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un dossier de déclaration de surendettement (illustration).
Un dossier de déclaration de surendettement (illustration). (FRED DUFOUR / AFP)