Soldes d'hiver : un bilan en demi-teinte

Les soldes d’hiver se terminent mardi 2 mars au soir. Dans le contexte difficile de l’épidémie de Covid-19, quel bilan peut-on tirer de l’opération ? Les Français ont-ils joué le jeu ?   

France 2

Les soldes d’hiver vont prendre fin mardi 2 mars au soir. À Poitiers, dans la Vienne, les remises atteignent même 70 %. De quoi attirer les clients qui n’avaient pas pris la peine de se déplacer à cause des restrictions sanitaires liées à l'épidémie de Covid-19. "Aujourd’hui, je fais un peu de shopping, je profite de la fin des soldes. Cette année, c’était un peu particulier vu le contexte sanitaire", juge un habitant.   

Moins de ventes 

En effet, la crise du Covid-19 a clairement changé les modes d’achat des Français. "Je ne fais plus les courses comme avant", admet une femme qui a profité d’un rendez-vous à Poitiers pour venir faire les soldes. Toutefois, de façon générale, les commerçants n’ont pas beaucoup vendu durant ces soldes. La gérante d’une boutique de prêt-à-porter le confirme. Il va lui rester des robes et des grosses pièces, comme des manteaux. Les deux dernières semaines, elle a pourtant cassé les prix en proposant des réductions de 60 %.

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRED TANNEAU / AFP)