Soldes : les magasins d’habillement croulent sous les stocks

Les soldes débutent mercredi 20 janvier et les gérants de boutique d’habillement sont inquiets. Le contexte actuel est peu propice à attirer les clients alors que les stocks s'accumulent.  

France 3

Avec la crise sanitaire, Sophie Béraud a beaucoup moins vendu ces derniers mois. Alors les vêtements se sont accumulés dans sa boutique parisienne. "Il y a beaucoup de stocks pour un 19 janvier, en principe, on est plus réduits, il reste beaucoup de pulls, alors qu’à cette période normalement on en a beaucoup moins, notamment en période de soldes". Pour que les soldes liquident ses stocks, la vendeuse de la boutique d’en face a mis en place une stratégie commerciale plus agressive que d’habitude : -50% sur tout dès le premier jour, mercredi 20 janvier.  

La difficile gestion des stocks 

À Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne), André Assous n’avait jamais connu une saison de soldes qui s’annonçait aussi mal en 34 ans de métier. "On ne sait pas si on va être reconfinés, c’est difficile de gérer les stocks, donc depuis un mois on n’achète pratiquement pas de marchandises", explique ce commerçant. Certains prévoient d’ouvrir entre midi et 14 heures afin de compenser la fermeture obligatoire de 18 heures. 

Acheter en soldes. Les soldes d\'hiver commencent mercredi 20 janvier.
Acheter en soldes. Les soldes d'hiver commencent mercredi 20 janvier. (MAGALI COHEN / HANS LUCAS VIA AFP)