Selon le Pôle emploi, les revenus de 400.000 chômeurs qui seront en fin de droits en 2010 ne s'annoncent pas garantis

Le "devenir" de ces 400.000 demandeurs d'emploi n'est pas "possible à envisager", selon l'estimation de Pôle emploi révélée mercredi par Les Echos, et dont l'AFP a eu copie.Au total, un million de chômeurs devraient arriver en fin de droits cette année. La situation s'annonce particulièrement précaire et incertaine pour 40% d'entre eux.

Le "devenir" de ces 400.000 demandeurs d'emploi n'est pas "possible à envisager", selon l'estimation de Pôle emploi révélée mercredi par Les Echos, et dont l'AFP a eu copie.

Au total, un million de chômeurs devraient arriver en fin de droits cette année. La situation s'annonce particulièrement précaire et incertaine pour 40% d'entre eux.

Sur ce million de demandeurs d'emploi, "près de 170.000" pourraient percevoir l'Allocation de solidarité spécifique (ASS) et "environ 220.000" le Revenu de solidarité active (RSA socle), détaille Pôle emploi, qui a extrapolé le passé "pour tenter d'appréhender la situation (...) dans les 6 mois qui suivent la fin de droits".

Environ 190.000 demandeurs d'emploi en fin de droits retrouveraient un emploi, dont 100.000 reviendraient s'inscrire au chômage dans les six mois en raison d'une activité réduite ou de la fin d'un contrat court et percevraient une allocation. Enfin, environ 10.000 atteindraient l'âge de la retraite et sortiraient des listes pour cette raison.

"A ce stade, il y aurait environ 400.000 demandeurs d'emploi pour lesquels il n'est pas possible d'envisager le devenir par l'extrapolation des données actuelles", précise la note de synthèse transmise mardi soir aux partenaires sociaux, qui doivent discuter des fins de droits vendredi en groupe de travail.

Tous les demandeurs d'emploi arrivés au terme de leur indemnisation chômage n'ont pas droit à l'ASS ou au RSA, accordés en fonction des ressources du ménage et du patrimoine du demandeur.

Pôle emploi a aussi estimé à 9% la proportion de demandeurs d'emploi en fin de droits en 2010 après avoir été indemnisés entre 4 et 6 mois, selon les nouvelles règles rendant de nouveau possible depuis 2009 une indemnisation après 4 mois d'activité, au lieu de 6 mois dans la présente convention. Plus de la moitié des demandeurs d'emploi (55%) qui arriveront en fin de droits en 2010 auront été indemnisés plus d'un an, selon les services statistiques: 9% auront été indemnisés entre 12 et 15 mois, 41% entre 16 et 23 mois, 4% pendant 3 ans et 1% pendant 42 mois. La note évalue à 30% les chômeurs en fin de droits après 6 à 10 mois d'indemnisation et à 6% après 10 à 11 mois.