Cet article date de plus de sept ans.

Ségolène Royal recule devant les transporteurs et suspend l'écotaxe

Les transporteurs routiers qui menaçaient d'entamer lundi des actions de mobilisation contre l'écotaxe ou péage transit poids lourds ont fait reculer la ministre de l'Ecologie. Une décision qui provoque la colère des Verts.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Ségolène ROyal va créer un groupe de travail sur l'écotaxe © REUTERS | Philippe Wojazer)

Cette écotaxe nouvelle version faisait l'objet d'une expérimentation depuis le 1er octobre. Ségolène Royal voulait proposer aux transporteurs routiers de "mettre en place un groupe de travail, de suivi, de l'application (de ce) dispositif". Une initiative annoncée pour "calmer le jeu". Mais elle a finalement préféré jeter l'éponge en suspendant la nouvelle version de l'écotaxe "sine die".

 "Nous avons décidé, premièrement, de suspendre sine die le dispositif d'écotaxe, deuxièmement de créer un groupe de travail (...) troisièmement, d'intensifier la recherche de solutions sur la situation économique et sociale globale du secteur ", a-t-elle déclaré à l'issue d'une matinée de discussions avec les transporteurs routiers. 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.