Cet article date de plus de six ans.

Se maquiller avec des crayons, Crayola fait une mise en garde

Crayola, la marque de craies et crayons pour enfants lance une large alerte : ses produits ne sont pas des produits de maquillage. Un rappel qui fait suite à la circulation sur les blogs les plus consultés par les ados de conseils de fabrication de cosmétiques à partir de ses produits.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Sur Youtube SofiaStyled donne des conseils pour faire son maquillage à partir de Crayola)

Le phénomène est parti des Etats-Unis et rencontre, depuis quelques temps, beaucoup de succès en France. Sur de nombreux blogs, on trouve comment faire soi-même sa crème de maquillage à base d’huile de noix de coco. Les sites américains recommandent de l’huile bio, un peu d’huile et un crayon de cire. On fait fondre le tout au bain-marie, on verse dans un pot, on attend que cela refroidisse et le tour est joué. Imaginez le nombre de couleurs possibles avec la gamme Crayola

La marque Crayola, mondialement connue, vieille de 130 ans, médaille d’or à l’Exposition universelle de 1904 pour sa craie sans poussière, ne veut pas laisser la situation ainsi et préfère agir vite.

"Ce ne sont pas des produits pour le maquillage, mais des produits pour enfants, pour le coloriage, le dessin… mais pas sur la peau. On ne maîtrise pas du tout les conséquences que peut avoir l’utilisation des produits Crayola en tant que maquillage. Nous ne voudrions pas être associés à cette image de produit dangereux pour la santé, puisque ce n’est pas notre vocation ", explique Carole Chachuat, directrice marketing de Crayola en France.

Crayola a publié une information sur son site internet pour prévenir des risques et décline toute responsabilité par rapport à cette utilisation de ses produits.

Quand Crayola devient un produit de cosmétiques. Le reportage de Sophie Auvigne
écouter
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.