Un départ à la retraite à 72 ans pour les médecins des hôpitaux publics

Pour faire face au manque de praticiens, le gouvernement prévoit de repousser l'âge de la retraite des médecins à l'hôpital. Une équipe de France 2 revient sur cet amendement au projet de loi de Santé.

France 2

Un amendement déposé par le gouvernement au projet de loi de Santé prévoit de repousser la retraite à 72 ans pour les médecins des hôpitaux publics. Pour faire face au manque de praticiens, le gouvernement et certains syndicats de médecins hospitaliers souhaitent rallonger de quatre ans la limite d'âge de départ à la retraite.

Limiter le recours aux médecins intérimaires

En théorie, les chirurgiens peuvent opérer jusqu'à 68 ans s'ils ont le feu vert du ministère de la Santé. "Rares sont les chirurgiens dans les hôpitaux qui continuent de travailler au bloc opératoire à cet âge. Dans cet hôpital, ceux qui restent au-delà de 65 ans ne peuvent plus être chef de service", explique, au micro de France 2, André-Gwenaël Pors, directeur du centre hospitalier de Laval.
Selon le gouvernement, reculer la date de départ en retraite pourrait limiter le recours aux médecins intérimaires, qui coûtent très cher à l'hôpital.

Le JT
Les autres sujets du JT