VIDEO. Retraites : Ayrault lève un coin du voile sur sa réforme

Le Premier ministre aurait notamment proposé une "ouverture" au Medef pour tenter de vaincre son opposition à une hausse des cotisations sociales pour financer la réforme des retraites.

FRANCE 3 - MARIE-PIERRE COUTELLEMONT ET DENIS BASSOMPIEERE

Jean-Marc Ayrault a entamé un ultime round de concertation de deux jours, lundi 26 août, avant de boucler son projet de réforme des retraites. Des entrevues au cours desquelles le Premier ministre a multiplié les gages pour apaiser les craintes des partenaires sociaux. Il a ainsi ouvert la perspective d'un transfert des charges sociales familiales pour compenser une contribution des entreprises. Le chef du gouvernement français aurait évoqué cette piste avec le président de l'organisation patronale du Medef, Pierre Gattaz.

Le Premier ministre a également fait des gestes en direction des syndicats de salariés. Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, un syndicat dont le soutien est jugé essentiel pour faire passer la réforme, s'est ainsi déclaré "rassuré".

"Pas de baisse des pensions, pas de modification des calculs des retraites d'ici 2020, pas d'accélération massive de la durée de cotisation, pas de modification des règles de calculs pour les fonctionnaires ou les régimes spéciaux", a énuméré Laurent Berger sur le perron de Matignon.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault (au c.), encadré de la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine (à g.) et de celle de la Fonction publique Marylise Lebranchu, le 26 août 2013 à Matignon (Paris).
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault (au c.), encadré de la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine (à g.) et de celle de la Fonction publique Marylise Lebranchu, le 26 août 2013 à Matignon (Paris). (BERTRAND GUAY / AFP)