Retraites : les annonces n'ont pas convaincu

Les annonces d'Édouard Philippe mercredi 11 décembre concernant la réforme des retraites n'ont convaincu personne. Certaines personnes, qui se sont mobilisées contre cette réforme il y a déjà plusieurs semaines, ne sont toujours pas convaincues.

FRANCE 2

Fleur Bidon a 39 ans. Elle est enseignante et directrice d'école depuis treize ans. La semaine dernière, sur le plateau de l'émission "Vous avez la parole", elle craignait de voir sa pension baisser. "Avec le système actuel, je toucherai à peu près 2 400 euros. Et avec ce que l'on sait de la réforme, je perds, selon les calculs, entre 600 et 900 euros", avait-elle lancé. Avec la réforme, sa pension ne sera plus calculée sur ses six derniers mois de salaire, mais sur l'ensemble de sa carrière.

"On continue à penser que cette réforme sera mauvaise pour la société"

Les annonces d'Édouard Philippe n'ont pas tranquillisé Fleur Bidon, malgré la promesse de revaloriser les salaires. "Du côté des enseignants, on n'est pas plus rassurés. On continue à penser que cette réforme sera mauvaise pour la société, qu'elle va réduire les pensions des enseignants, mais aussi de tous les salariés de France", indique la directrice d'école, membre du syndicat SNUIPP-FSU.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre, Edouard Philippe, le 11 décembre 2019, lors de la présentation de la réforme des retraites devant le Conseil économique, social et environnemental (Cese) à Paris.
Le Premier ministre, Edouard Philippe, le 11 décembre 2019, lors de la présentation de la réforme des retraites devant le Conseil économique, social et environnemental (Cese) à Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)