Cet article date de plus d'un an.

Réforme des retraites : un militant de Sud-Rail grièvement blessé à l'œil lors d'une manifestation à Paris

Le syndicat a dénoncé dans un communiqué "l'explosion des violences policières".
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
La manifestation contre la réforme des retraites organisée à Paris, le 23 mars 2023. (FIORA GARENZI / HANS LUCAS / AFP)

Un militant du syndicat cheminot Sud-Rail a été grièvement blessé à l'œil lors de la manifestation organisée jeudi 23 mars à Paris contre la réforme des retraites, a rapporté son syndicat. "Le chirurgien lui a dit qu'il ne verrait plus de l'œil à gauche", a précisé vendredi 24 mars Christophe Huguet, délégué Sud-Rail du Technicentre Sud-Est Européen, à Villeneuve-Saint-Georges, où travaille son collègue. "Ça s'est passé à Paris, en tête du cortège, juste avant d'arriver à l'Opéra. On pense qu'il a reçu un éclat de grenade de désencerclement, mais on ne sait pas encore précisément", a précisé le délégué syndical, lui-même présent dans la manifestation.

>> Les suites des manifestations contre la réforme dans notre direct

Un peu plus tôt dans la journée, le syndicat a dénoncé dans un communiqué "l'explosion des violences policières". "Nous mettons en garde le gouvernement sur sa stratégie de répression du mouvement social pour tenter de le faire taire", est-il écrit. "A Paris, plusieurs militant-e-s SUD-Rail ont subi des attaques policières totalement incontrôlées et incontrôlables", dénonce l'organisation syndicale, citant le cas de ce cheminot et d'un autre, "roué de coups" et qui a eu "le crâne ouvert".

"Ces violences dans les manifestations doivent cesser immédiatement", réclame SUD-Rail qui appelle "l'ensemble des cheminotes et cheminots à durcir le mouvement, en signe de protestation et de solidarité".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.