Réforme des retraites : quelle mobilisation contre le 49.3 ?

Une nouvelle journée d'action est prévue mardi 3 mars contre la réforme des retraites et le recours au 49.3 du gouvernement pour faire passer le texte. L'intersyndicale avait appelé lundi à des manifestations dans plusieurs villes. Quelle est l'ampleur de la mobilisation ?

FRANCE 2

Dans les rues de Toulouse (Haute-Garonne), mardi 3 mars au matin, plusieurs centaines de personnes ont défilé, à l'appel de l'intersyndicale. Ces opposants à la réforme des retraites dénoncent le recours du gouvernement au 49.3, en pleine crise du Covid-19. La journée de contestation a également débuté à Marseille (Bouches-du-Rhône), où en réponse à la fin des débats sur les retraites à l'Assemblée, des manifestants arborent un bandeur sur leurs bouches pour signifier que leurs revendications ne seront plus prises en compte.

Martinez dénonce un "déni de démocratie"

Dans le cortège, on retrouve Philippe Martinez, le leader de la CGT. Son syndicat quitte la conférence de financement des retraites et veut croire à un regain de mobilisation. Il considère le recours au 49.3 un "déni de démocratie". Dans de plus petites villes, comme à Calais (Pas-de-Calais), un mouvement de protestation s'est organisé devant la sous-préfecture. Même événement à Blois (Loir-et-Cher), où les manifestants ont répondu présents. D'autres rassemblements sont prévus mardi après-midi partout en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Retraite
Retraite (France 2)