Réforme des retraites : presque tous sont concernés

L'âge pivot de départ à la retraite cristallise les mécontentements contre la réforme des retraites. Une mesure d'économie qui crée un malus pour ceux qui cessent le travail avant 64 ans et un bonus pour ceux qui dépassent cet âge. Alors qui est concerné ?

France 2

La mesure fâche tous les syndicats, et même les réformistes comme la CFDT ou Unsa. L'âge d'équilibre à 64 ans pour une pension à 100%. Dès 2022, tous les salariés nés à partir de 1960 et qui vont partir à la retraite sont concernés. La mesure serait mise en place progressivement sur 5 ans. Ainsi, au départ, en 2022, l'âge d'équilibre pour une pension complète serait de 62 ans et 4 mois. Puis il va augmenter pour atteindre 64 ans en 2027. En 2024, l'âge d'équilibre serait 63 ans. Ceux qui partent en retraite avant auraient un malus et ceux qui partent après un bonus.

Tout le monde travaillera-t-il vraiment plus ?

Le bonus (+5%) ou le bonus (-5%) s'appliquerait à vie durant toute la retraite. Les quinquagénaires concernés sont divisés. Mais quelles sont les différences avec le système actuel ? Aujourd'hui, l'âge moyen de départ à la retraite est de 63 ans et 3 mois. L'âge d'équilibre de 64 ans en 2027 est donc plus élevé. Alors tout le monde va-t-il vraiment travailler plus ? Oui, à une seule exception : les 120 000 salariés qui chaque année partent à la retraite à 67 ans car ils n'ont pas tous leurs trimestres, surtout des femmes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation contre la réforme des retraites à Nantes, le 10 décembre 2019.
Manifestation contre la réforme des retraites à Nantes, le 10 décembre 2019. (LOIC VENANCE / AFP)