Réforme des retraites : les pharmaciens inquiets

La réforme des retraites devrait être bouclée d'ici mi-2019. L'idée est de mettre en place une retraite par points. Elle risque de faire des vagues chez les pharmaciens.

France 3

La retraite, Jérôme Roustan l'envisage sans trop de souci. Pourtant, il y a de moins en moins de jeunes pharmaciens pour financer la pension de leurs aînés. Après la guerre, ils étaient dix actifs pour un retraité. Aujourd'hui, c'est seulement un pour un. La profession a donc imaginé un système hybride avec une moitié par répartition et une moitié par capitalisation, sous forme d'épargne individuelle obligatoire.

Un système efficace

Un système unique en France, que la profession espère conserver malgré la réforme des retraites. Ce système génère d'abondantes réserves : 1,5 milliard d'euros en répartition, 7 milliards en capitalisation en 2018. Patrick Zeitou et son épouse, fraîchement retraités, touchent un peu moins de 3 000 euros de pension par mois à eux deux. Mais s'il y a d'importantes réserves, c'est qu'ils ont, comme les autres pharmaciens, surcotisé à leur caisse. Des efforts qu'ils ne veulent pas voir disparaître dans la réforme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des médicaments sont proposés par une pharmacie d\'Orléans (Loiret), le 11 janvier 2018.
Des médicaments sont proposés par une pharmacie d'Orléans (Loiret), le 11 janvier 2018. (GUILLAUME SOUVANT / AFP)