Réforme des retraites : les grévistes bloquent l'usine hydro-électrique de Grand'Maison en Isère

Depuis mardi 21 janvier, la CGT revendique la mise à l'arrêt de l'usine hydro-électrique de Grand'Maison dans l'Isère, pour protester contre la réforme des retraites.

FRANCE 2

Les grévistes ont choisi un site stratégique pour poursuivre le mouvement contre la réforme des retraites. Il s'agit de l'usine hydro-électrique de Grand'Maison dans l'Isère, "la plus grande centrale hydro-électrique en France, 1 800 mégawatts de puissance. C'est l'équivalent de deux réacteurs nucléaires", précise le journaliste Olivier Martin, en direct du barrage, mercredi 22 janvier. La CGT revendique cette mise à l'arrêt.

Pas de coupure de courant

"Pour autant, l'impact de la grève est assez limité. Pas d'inquiétude particulière concernant la distribution d'électricité, nous fait savoir EDF, car les agents même grévistes relancent ponctuellement les machines et la production. (...) Une sorte de service minimum pour assurer la sûreté de l'installation et l'équilibre de l'offre et la demande d'électricité. Pas de coupure de courant, donc, mais les grévistes sont déterminés à poursuivre leur action au moins jusqu'à vendredi", indique le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo de la centrale hydraulique de Grand\'Maison, le 11 mai 2007
Une photo de la centrale hydraulique de Grand'Maison, le 11 mai 2007 (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)