Cet article date de plus d'un an.

Réforme des retraites : le gouvernement ouvre la porte à des mesures plus "coercitives" pour favoriser l'emploi des seniors

"Nous sommes ouverts aux propositions que les parlementaires pourraient faire", a insisté le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le ministre des Comptes publics, Gabriel Attal, le 18 janvier 2023 à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Bientôt des mesures plus "coercitives" pour favoriser l'emploi des seniors dans les entreprises ? Samedi 21 janvier, le ministre des Comptes publics, Gabriel Attal, a affirmé au Parisien que sur ce point, l'exécutif était "très ouvert à des propositions sur l'incitation, la reconversion, et à regarder sans tabou des mesures coercitives pour les entreprises qui ne joueraient pas le jeu".

Dans son projet de réforme des retraites dévoilé le 10 janvier, le gouvernement mise d'abord sur un "index seniors" destiné à faire changer les comportements des entreprises, mais qui laisse les syndicats largement dubitatifs, alors que le taux d'emploi des 55-64 ans est de 56% en France, en dessous de la moyenne européenne (60,5%).

"Nous sommes ouverts aux propositions"

Cet index "permettra de valoriser les bonnes pratiques et de dénoncer les mauvaises", selon la Première ministre, Elisabeth Borne. Si le refus de le renseigner sera sanctionné, aucune rétorsion n'est prévue pour les entreprises où l'emploi des seniors ne progresse pas, si ce n'est l'obligation renforcée de négocier un accord social afin d'améliorer la situation.

Alors que le texte doit être présenté lundi en Conseil des ministres, avant une arrivée à l'Assemblée à la fin du mois de janvier, "c'est justement un des aspects de la loi sur lequel nous disons : nous sommes ouverts aux propositions que les parlementaires pourraient faire", a insisté le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran, dimanche sur BFMTV.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.