Réforme des retraites : la stratégie du coup d'éclat

Le mouvement contre la réforme des retraites est-il en train de se radicaliser ? Les opérations coup de poing se multiplient et visent directement le président Macron.

FRANCE 3

Une trentaine de personnes déterminées entrent de force dans le théâtre des Bouffes du Nord à Paris, vendredi 17 janvier. Après quelques minutes de flottement, la police parvient à les repousser vers la sortie. Les opposants à la réforme des retraites ont convergé vers le théâtre après avoir appris que le couple présidentiel assistait à une représentation. Plusieurs tweets ont signalé sa présence, dont celui d'un journaliste militant installé trois rangs derrière le président et qui le filme.

Le seul repli

Une opération spontanée facilitée par les réseaux sociaux. "Il est possible de mener plus facilement que ça ne l'était auparavant des actions coup de poing de ce type. Il faut quelques minutes, quelques heures au plus pour organiser une manifestation spontanée", explique Stéphane Sirot, historien et spécialiste du syndicalisme. Depuis quelques jours, ce type d'opérations se multiplient. Le même jour, dans la matinée, des activistes venus contester la ligne réformiste de la CFDT se sont introduits dans les locaux de son siège. Plus tard, l'ouverture du musée du Louvre a été empêchée par des manifestants. Des actions ciblées qui semblent être le seul repli après 45 jours de grèves.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants devant le théâtre des Bouffes du Nord, à Paris, le 17 janvier 2020.
Des manifestants devant le théâtre des Bouffes du Nord, à Paris, le 17 janvier 2020. (LUCAS BARIOULET / AFP)