Réforme des retraites : la mobilisation s’essouffle

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Réforme des retraites : la mobilisation s’essouffle -
Réforme des retraites : la mobilisation s’essouffle Réforme des retraites : la mobilisation s’essouffle - (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3 - H. Capelli, L. Seux, C. Vérove, S. Lisnyj, T. Le Hec, F. Fontaine, France 3 Régions
France Télévisions
France 3
Alors que la décision du Conseil constitutionnel est attendue vendredi 14 avril sur la réforme des retraites, les syndicats veulent maintenir la pression. Ils affirment que la douzième journée de mobilisation, jeudi 13 avril, ne sera pas la dernière.

Rennes, Bordeaux, ou encore Marseille… Des rassemblements ont eu lieu dans toute la France pour la douzième journée de mobilisation contre la réforme des retraites, jeudi 13 avril. Les syndicats revendiquent plus d’un million de personnes dans les rues, contre 380 000 selon le ministère de l’Intérieur. À la veille de la décision très attendue du Conseil constitutionnel, le mouvement s’essouffle.

Des milliers de personnes en moins dans les rues

À Paris, la foule est moins compacte : selon les syndicats, 400 000 personnes se sont mobilisées, contre 42 000 selon le décompte de la police. À Bordeaux (Gironde) et à Toulouse (Haute-Garonne), les syndicats ont compté 20 000 personnes de moins que lors de la précédente journée de mobilisation. À Nantes (Loire-Atlantique), le cortège est deux fois moins important. Selon les chefs de file de la CFDT et de la CGT, la mobilisation va se poursuivre. Certains manifestants se disent prêts à passer à des actions radicales. La prochaine journée de manifestation pourrait avoir lieu le 1er mai.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.