Réforme des retraites : l'exécutif pas pressé d'activer le 49.3

Alors que les débats autour de la réforme des retraites avancent lentement à l'Assemblée nationale, le gouvernement se laisse toujours le choix d'utiliser l'article 49.3 de la Constitution pour faire passer son projet de loi sans vote, mais ce ne sera pas dans l'immédiat.

FRANCE 3

Les débats sont houleux. À l'Assemblée nationale, le vote des articles du projet de loi devant entériner la réforme des retraites à points, souhaitée par Emmanuel Macron, continue d'avancer très lentement. Si bien que le spectre d'un recours par le gouvernement à l'article 49.3 de la Constitution se fait tous les jours plus présent. Celui-ci permet de faire passer une mesure sans le vote du Parlement. Pour autant, lors du Conseil des ministres qui s'est tenu mercredi 26 février, l'exécutif s'est refusé de faire de cette éventualité quelque chose d'imminent.

"Une arme politique extrêmement forte"

"Le recours à ce 49.3 ne semble pas, pour l'instant, imminent, et ce pour plusieurs raisons. La première, c'est que c'est une arme politique extrêmement forte à manier avec prudence. Ensuite, le gouvernement semble vouloir prendre un peu de temps pour dénoncer encore un peu plus 'l'obstruction de l'oposition'",explique le journaliste Guillaume Daret en direct depuis la cour du palais de l'Élysée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les députés réunis le 17 février 2020 à l\'Assemblée nationale pour débattre du projet de réforme des retraites.
Les députés réunis le 17 février 2020 à l'Assemblée nationale pour débattre du projet de réforme des retraites. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)