Réforme des retraites : des "simulateurs individuels" seront disponibles entre 2020 et 2025, affirme Jean-Paul Delevoye

"Chaque personne pourra disposer d'un simulateur individuel pour pouvoir très clairement éclairer le moment de son départ à la retraite, avec quel niveau de retraite", a défendu le haut-commissaire aux retraites sur Europe 1.

Jean-Paul Delevoye quitte le palais de l\'Elysée (Paris), le 11 septembre 2019.
Jean-Paul Delevoye quitte le palais de l'Elysée (Paris), le 11 septembre 2019. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Chacun devrait pouvoir se rendre compte de l'effet de la réforme sur sa situation personnelle. Le haut-commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, a assuré, lundi 23 septembre, que des "simulateurs individuels" seraient disponibles "entre 2020 et 2025". Répondant à une interpellation du président des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, à l'antenne d'Europe 1, Jean-Paul Delevoye a rappelé cette mesure qui était inscrite dans le rapport qu'il a remis en juillet à l'exécutif.

Pour connaître son "niveau de retraite"

"Si cette réforme est juste, si cette réforme maintient le niveau de vie des retraités et le montant de leurs pensions (...), je [vous] demande une chose : de mettre en place un simulateur individualisé qui permettra à chacun, avant le vote de la loi, et comme le vote de la loi interviendra dans quelques mois, vous avez largement le temps de le faire, de mettre les critères que vous voulez mettre dans le texte pour que chacun voit bien avec le nouveau système comment ça va se passer pour lui", a demandé Xavier Bertrand, ancien compagnon de route de l'actuel haut-commissaire au parti Les Républicains.

"Puisque nous allons avancer dans les arbitrages, nous avons très clairement indiqué qu'il y aurait des simulateurs collectifs. Je me suis engagé à ce qu'aucun décideur politique, aucun décideur syndical ne prenne de décisions sans avoir la capacité de mesurer les conséquences de ses décisions", a répondu ce dernier. Et, "nous avons très clairement écrit qu'entre 2020 et 2025, chaque personne pourra disposer d'un simulateur individuel pour pouvoir très clairement éclairer le moment de son départ à la retraite, avec quel niveau de retraite", a-t-il complété.