Réforme des retraites : 41 000 manifestants attendus en France vendredi soir après les décisions du Conseil constitutionnel, selon les renseignements

Les policiers prévoient 131 actions sur tout le territoire. Toute manifestation aux abords du Conseil constitutionnel est d'ores et déjà interdite par la préfecture de police de Paris.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des opposants à la réforme des retraites manifestent à Morlaix (Finistère), le 13 avril 2023. (VINCENT FEURAY / HANS LUCAS / AFP)

Quelle sera la réaction de la rue au verdict des "Sages" ? "Des actions prendront corps en fin de journée, sous la forme de rassemblements, défilés et actions de blocage", vendredi 14 avril, selon une note des services policiers du renseignement territorial consultée par France Télévisions, jeudi. Estimées à 131 sur tout le territoire, elles "sont susceptibles de fédérer 41 000 participants", avancent les renseignements.

>> Réforme des retraites : pourquoi la décision du Conseil constitutionnel ne mettra pas un point final à la mobilisationn

Le Conseil constitutionnel rendra sa décision sur la réforme des retraites vendredi, aux alentours de 18 heures, par communiqué de presse, a appris franceinfo de source proche du dossier. Le préfet de police de Paris a pris un arrêté pour interdire toute manifestation aux abords du Conseil constitutionnel dès ce jeudi 18 heures.

Une interdiction valable jusqu'à samedi matin

L'interdiction sera valable jusqu'à samedi 8 heures, selon l'arrêté mis en ligne en début d'après-midi. Le préfet de police, Laurent Nuñez, a pris cette décision à la demande de Gérald Darmanin, selon l'entourage du ministre de l'Intérieur.

En attendant que les Sages se prononcent sur la conformité du texte, le président de la République devait s'entretenir, vendredi, à 16 heures, à l'Elysée, avec la Première ministre, les ministres concernés par la réforme, ainsi que les chefs des partis de la majorité et les chefs des groupes de la majorité présidentielle au Parlement. La réunion a finalement été reportée à lundi après-midi, a appris franceinfo de sources concordantes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.