Grève : dans l'attente des vœux du président

Au 25e jour de grève, Emmanuel Macron se tait, du moins jusqu'à mardi 31 décembre au soir, où, comme le veut la tradition, le président présentera ses vœux à la nation. Le point en direct de l'Élysée avec notre journaliste Thierry Curtet.

France 2

La parole du chef de l'État, inhabituellement peu bavard ces temps-ci, sera écoutée, scrutée, décortiquée mardi 31 décembre au soir, où il présentera ses vœux à la nation. "C'est vrai, la dernière fois que le président de la République a parlé, c'était il y a un peu plus d'une semaine pour appeler à une trêve de la grève pour Noël. Depuis, plus rien. Mais, du côté de l'Élysée, l'idée est toujours un peu la même. Un mot revient en permanence dans l'entourage du président : c'est 'apaisement'. Le discours du 31 n'est pas encore finalisé, mais Emmanuel Macron devrait avoir des mots 'apaisants', nous dit-on, alors que les rapports entre syndicats et gouvernement sont de plus en plus conflictuels", détaille notre journaliste Thierry Curtet en direct de l'Élysée.

"L'idée, pour Emmanuel Macron, serait de reprendre de la hauteur"

Emmanuel Macron devrait également remettre en perspective sa volonté de réforme. "L'idée d'adapter, de refonder, notre modèle social pour le 21e siècle. Sans rentrer dans les détails, il laisserait ça à son Premier ministre. Bref, l'idée, pour Emmanuel Macron, serait de reprendre de la hauteur. On nous dit également qu'il devrait avoir un mot, une pensée, pour tous ces Français qui n'ont pas pu passer les fêtes de Noël en famille à cause des grèves", reprend Thierry Curtet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, le 3 décembre 2019 à Montpellier (Hérault).
Emmanuel Macron, le 3 décembre 2019 à Montpellier (Hérault). (GUILLAUME HORCAJUELO / AFP)