Grève à la RATP : comment s'organisent les salariés ?

La grève de la RATP du vendredi 13 septembre, qui s'annonce massive, pose un casse-tête aux millions de travailleurs franciliens, obligés de s'organiser en conséquence.

France 2

La grève de la RATP du vendredi 13 septembre aura une ampleur inédite depuis 12 ans. Dix lignes de métro seront fermées, et les autres transports perturbés dans toute l'Ile-de-France. De quoi obliger les travailleurs à s'organiser en amont. À La Défense (Hauts-de-Seine), les salariés sont déjà parés. "Demain télétravail. Et la plupart de mes collègues ça va être ça, télétravail", confie une passante. "Je vais prendre mon mal en patience. J'arriverai quand j'arriverai", annonce une autre.

Prévenir en cas d'absence

Dans une entreprise de communication, la directrice a organisé une réunion pour savoir comment ses collaborateurs allaient se débrouiller. Plusieurs choisiront de travailler depuis chez eux. Autre solution, poser une journée de congés dans ce genre de cas, avec l'accord de la direction. Mais en cas d'absence, il faut absolument prévenir, car malgré tout, l'entreprise peut choisir de ne pas payer les absents.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le trafic sera très perturbé vendredi 13 septembre à Paris sur le réseau de la RATP, avec dix lignes de métro interrompues.
Le trafic sera très perturbé vendredi 13 septembre à Paris sur le réseau de la RATP, avec dix lignes de métro interrompues. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)