Cet article date de plus de trois ans.

Hausse de la CSG : "Le dispositif va être corrigé" pour 100 000 ménages, annonce Edouard Philippe

Cela concerne les ménages dont le revenu fiscal de référence se situe "juste au-dessus" du seuil retenu pour cette augmentation.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Edouard Philippe à Paris, le 18 mars 2018. (FRANCOIS PAULETTO / CROWDSPARK / AFP)

Le dispositif de hausse de la CSG va être "corrigé dans la prochaine loi de finances", a annoncé le Premier ministre Edouard Philippe. Il était interrogé, mardi 20 mars, sur BFMTV, à propos de la grogne des retraités qui disent voir leurs revenus baisser en raison de cette augmentation de contribution sociale généralisée alors qu'ils disposent de revenus modestes. D'après lui, cette correction va concerner 100 000 ménages dont le revenu fiscal de référence se situe "juste au-dessus" du seuil retenu pour cette hausse.

Sur la chaîne d'info en continu, Edouard Philippe a souhaité "expliquer" le mécanisme. Rappelant que "40% des retraités ne sont pas concernés par l'augmentation de ce taux de la CSG", il a souligné qu'elle s'appliquait "pour tous ceux qui ont un revenu fiscal de référence supérieur à 14 404 euros". Pour les ménages au-dessus de ce taux, "c'est le taux plein de CSG avec l'augmentation qui s'applique. En dessous, c'est le taux réduit qui n'a pas changé".

"Dans un couple" par exemple, avec "une petite retraite et une retraite largement au-dessus du seuil", "l'addition des deux retraites fait que vous passez au-dessus du seuil du revenu fiscal de référence pour un couple", a expliqué le Premier ministre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Retraite

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.