Cet article date de plus de sept ans.

Rana Plaza : Auchan participe au fonds d'indemnisation

Le groupe Auchan a annoncé qu'il verserait plus d'un million d'euros à un fonds d'indemnisation des victime du Rana Plaza. En 2013, l'effondrement de cette usine textile avait fait plus de 1.000 morts. Syndicats et associations estiment qu'il s'agit d'un aveu de responsabilité et critiquent une somme qu'ils jugent dérisoire.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Un homme tient la photo de sa femme, morte dans l'effondrement, devant les ruines du Rana Plaza à Savar au Bangladesh © REUTERS / Andrew Biraj)

Le groupe Auchan a décidé de faire un don de 1,5 million de dollars (1,13 million d'euros) à un fonds destiné aux familles des victimes de l'effondrement de l'usine de confection de vêtements Rana Plaza, au Bangladesh. En 2013, la catastrophe avait provoqué la mort de 1.138 ouvriers et blessé plus de 2.000 autres, et mis en lumière les mauvaises conditions de sécurité des ateliers et les salaires et conditions de travail des employés.

Le groupe de distribution français, qui affirme toujours n'avoir passé aucune commande au Rana Plaza, indique ainsi "marquer (...) sa solidarité avec les ouvriers et ouvrières de ce pays où sont confectionnés une partie des vêtements de sa marque ".

Un aveu de la responsabilité d'Auchan dans le drame, selon le CFDT

"A partir du moment où ils acceptent de rentrer dans la démarche de dédommagement des victimes, cela veut dire qu'ils assument le fait d'être responsables au moins des mécanismes qui ont produit cette catastrophe ", estime Guy Laplatine, délégué CFDT du groupe Auchan. Il dénonce ces mécanismes de sous-traitants qui ont eux-mêmes des sous-traitants.

Même réaction de la part d'un collectif de trois associations françaises qui avaient annoncé le 24 avril avoir porté plainte contre Auchan pour pratique commerciale trompeuse. Laetitia Liebert est la directrice de Sherpa, une de ces trois associations, qui protège les populations victimes de crimes économiques. Pour elle, celle annonce est "un aveu de la part de Auchan de la responsabilité qu'ils ont dans le drame ".

Laetitia Liebert, de l'association Sherpa : "Auchan montre son implication" dans le drame du Rana Plaza
écouter

Des sommes trop insuffisantes pour indemniser les victimes

Le collectif note par ailleurs que "le fonds d'indemnisation réunit à ce jour moins de 20 millions de dollars sur les 40 millions qui sont nécessaires pour couvrir les frais médicaux et la perte de revenus des victimes et de leurs familles ". Piloté par l'Organisation internationale du travail, il avait été créé huit mois après le drame.

Après le drame, ONG et syndicats avaient dénoncé l'attitude de 29 chaînes de distribution dont Benetton, Auchan, Mango ou Carrefour, soupçonnées d'avoir sous-traité leur production au Rana Plaza. Auchan a de son côté affirmé avoir signé un accord international sur la sécurité des bâtiments et mis en place pour lutter contre la sous-traitance non déclarée et la corruption.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.