Qu'est-ce que le Black Friday, ces soldes américains qui débarquent en France ?

Aux Etats-Unis, chaque lendemain de Thanksgiving, les commerces proposent de très fortes réductions.

Un vendeur ajuste un ruban sur une télévision annonçant le Black Friday, à Los Angeles (Etats-Unis), le 24 novembre 2014.
Un vendeur ajuste un ruban sur une télévision annonçant le Black Friday, à Los Angeles (Etats-Unis), le 24 novembre 2014. (JONATHAN ALCORN / REUTERS)
avatar
Louis BoyFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce jeudi 27 novembre, les Etats-Unis célèbrent la fête de Thanksgiving, mais vendredi, ce sera l'heure d'une autre tradition nationale : le Black Friday. Les commerces proposent ce jour-là des promotions très agressives qui provoquent chaque année des émeutes. Cette année, de nombreuses enseignes tentent d'importer ce "vendredi noir" en France. Explications sur ce phénomène.

Quelle est l'origine du Black Friday ?

Si leur point de départ est difficile à établir avec certitude, les promotions monstres du lendemain de Thanksgiving se sont généralisées aux Etats-Unis dans les années 1970. Les réductions sont traditionnellement très importantes, jusqu'à 85% dans certains cas. La fête donne le coup d'envoi non-officiel des courses de Noël.

Et la méthode fonctionne. Outre-Atlantique, le Black Friday occasionne, en moyenne, 3 à 5% de recettes supplémentaires. Et donne lieu à une autre tradition annuelle : les images de pugilats entre acheteurs dans les magasins. Reste que l'an dernier, l'événement a marqué le pas, avec des dépenses de 407 dollars par foyer contre 423 en 2012. Et une autre pratique a pris son essor : le Cyber Monday, qui complète l'événement par des promotions sur internet le lundi suivant.

D'où vient le terme de Black Friday ?

Le terme de Black Friday, "vendredi noir" en français, est souvent présenté comme une invention des policiers de Philadelphie, qui l'auraient adopté, dans les années 60, en référence aux rues noires de monde et aux embouteillages monstres qu'il occasionnait, et qui en faisaient, pour eux, le jour le plus pénible de l'année.

Une autre explication populaire est que le Black Friday est le jour où les comptes annuels des commerçants passent du rouge au noir, la couleur dans laquelle on inscrit habituellement les sommes positives.

Qui pratique le Black Friday en France ?

En France, personne ne fête Thanksgiving, mais cela n'empêche pas un certain nombre de marques de vouloir importer le Black Friday, cette année, dans les secteurs de la grande distribution et du high-tech. Parmi les enseignes concernées, en magasin et sur internet, on trouve la Fnac, Amazon, Casino ou encore Auchan. En prenant parfois des libertés avec la tradition américaine : certaines réductions modestes ressemblent plutôt à des soldes anticipés, et les rabais sont parfois prolongés sur plusieurs jours, voire toute la semaine du 24 novembre au 1er décembre.

Interrogé par l'AFP, Rodolphe Bonnasse, spécialiste distribution du groupe de communication CA Com, estime que les commerçants français cherchent ainsi à "contrer la montée des achats de Noël en décalé", effectués à la dernière minute ou en janvier pendant les soldes. Mais pour lui, installer ce nouveau rendez-vous "prendra du temps". Commercialement, l'importation d'une autre fête américaine, Halloween, s'était plutôt soldée par un échec.