Pouvoir d’achat : la bataille des promotions dans les grandes surfaces

Publié Mis à jour
Pouvoir d’achat : la bataille des promotions dans les grandes surfaces
FRANCE 2
Article rédigé par
J.Duponchel, A.Guin, L.Haedrich, A.Da Silva - France 2
France Télévisions

Lundi 4 juillet, Bruno Le Maire proposait d’autoriser les supermarchés à faire des rabais de 50 % contre 34 % maximum aujourd’hui. Cette solution n’a pas été retenue. Les promotions ne sont plus les seuls moyens de faire baisser les prix.

Concilier la flambée des matières premières d’un côté et la préservation du pouvoir d’achat des consommateurs de l’autre. C’est le casse-tête de la grande distribution depuis l’explosion de l’inflation. Alors dans les rayons, un concours aux promotions a lieu depuis des mois. À Leclerc, un bouclier anti-inflation a été mis en place depuis le mois de mai. Des prix sont ainsi bloqués sur une centaine de produits.

Des abonnements proposés

À Carrefour, un abonnement à 5,99 euros par mois pour faire des économies est proposé à la caisse. En échange, le client reçoit 15 % de réduction sur 7 000 marques de référence distributeur. Ces dispositifs deviennent décisifs sur le choix des enseignes pour certains clients. La bataille des promotions se joue principalement dans les rayons non-alimentaires, où les grandes surfaces sont libres de brader. Cette stratégie commerciale permet à la France d’être le pays où le prix du chariot moyen a le moins augmenté d’Europe.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.