Logement : des propriétaires floués par un promoteur ne peuvent pas mettre en location leurs biens

Publié
Logement : des propriétaires floués par un promoteur ne peuvent pas mettre en location leurs biens
France 3
Article rédigé par
V. Gascouat, D. Roussel Sax, S. Plessis - France 3
France Télévisions

Dans le Lot-et-Garonne, 32 propriétaires avaient acheté des logements sur plan en 2010. Depuis, en raison de nombreuses malfaçons, ils ne peuvent pas louer leurs biens, qui sont squattés.

À Boé (Lot-et-Garonne), un ancien instituteur et sa femme, qui avaient acheté un appartement sur plan en 2010, voient leur logement squatté. En effet, avec ses malfaçons, leur bien n'est pas louable. "Cet appartement, on l'a payé 120 000 euros. On rembourse tous les mois 850 euros pour rien", regrette Robert Moriot, propriétaire escroqué. Leur promoteur a floué 32 propriétaires qui avaient investi dans ces logements pour ensuite les mettre en location.  

Le promoteur condamné 

"On se dit qu'il y a un besoin quelque part d'immobilier avec des loyers encadrés et au final, tout le monde y perd. Et puis, nous, petits épargnants, on est les premiers à en subir les conséquences", constate Emmanuel Durand, propriétaire escroqué. Le promoteur a été condamné à verser 20 000 euros de dédommagement par logement, ce qui paraît dérisoire aux yeux des propriétaires, qui n'ont pas reçu de loyer depuis dix ans.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.