Consommation : pour les vendeurs comme les acheteurs, les magasins d'occasion ont la cote

Publié
Consommation : pour les vendeurs comme les acheteurs, les magasins d'occasion ont la cote
Article rédigé par
J.Benzina, N.Dahan Y.Moine, P.-.J.Perrin, P.Miette - France 2
France Télévisions

Les Français apprennent à vivre avec l'inflation, et se tournent de plus en plus vers les produits de seconde main. Certains magasins en ont fait une spécialité et rencontrent un franc succès.

Les magasins d'occasion permettent de vendre des objets cash, ou de faire des emplettes à prix réduits. Pour de nombreux Français, ils sont devenus un complément de revenus indispensable. Dans un établissement de Marseille (Bouches-du-Rhône), le patron, Valéry Vignaud, voit passer toute sorte d'objets du quotidien. 60 % de sa clientèle vend des objets en urgence, pour boucler des fins de mois difficiles. "Ce sont des gens qui ont réellement besoin d'argent, pour arriver à payer ce qu'ils ont à payer", commente-t-il. Selon ce dernier, les fins de mois ont lieu de plus en plus tôt. 

Continuer à se faire plaisir 

Dans un magasin parisien, un habitué est venu vendre son ordinateur. Malgré le Covid-19, certaines enseignes ont vu leur fréquentation augmenter en 2021 : + 20 % en un an, pour Cash Converters, et +16 % de chiffre d'affaires. Pour d'autres clients, ces magasins permettent de continuer à se faire plaisir. Le panier moyen est passé de 38 euros à 56 euros, soit 45 % d'augmentation en trois ans. Selon l'enseigne, le succès s'explique par une prise de conscience de la clientèle, qui se veut plus en harmonie avec des enjeux écologiques. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.