Piratage de films et de musique au ministère de la culture ?

Le blog anti-Hadopi Nikopik.com affirme que des téléchargements illégaux de films et de musique ont été constatés sur les adresses IP de personnels du ministère. Une affaire qui fait désordre au moment où une nouvelle mouture de loi Hadopi est en préparation.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Les internautes ont inspecté plusieurs adresses IP utilisées par le ministère de la Culture. Ils accusent la rue de Valois de pirater des longs-métrages, des séries, des morceaux de musique et des jeux vidéo. Ces affirmations tombent mal alors qu’une loi Hadopi 3 est en projet et que le gouvernement répète régulièrement aux internautes que télécharger est illégal, tout comme regarder des films en streaming.

Retrouver les historiques des "downloads"

Pour savoir si des fichiers étaient téléchargés illégalement par le ministère de la Culture, les lecteurs de Nikoptik.com ont utilisé le site YouHaveDowloaded, hébergé en Russie. Ce site permet d’afficher l’historique des téléchargements des Torrents publics qui ont transité via une adresse IP. On peut lire sur Nikopik.com : "Sur les 65.025 adresses IP officiellement attribuées au ministère, plus de 250 ont été repérées comme faisant transiter du contenu illégal durant les deux derniers mois".  

Jurassic Park et David Guetta

Les films et musiques téléchargés ne sont pas forcement des films d’auteur ou des morceaux confidentiels ou classiques. Non ! D’après l’enquête de Nikopik, ce sont un bon vieux Jurassic Park, un hit de Justin Bieber ou un autre de David Guetta qui ont été téléchargés par les pirates de la rue de Valoi.   

Il y a deux semaines, c'est l’Elysée qui était accusé par Nikopik de télécharger illégalement de la musique et des films sur les réseaux de peer-to-peer, après utilisation de l’outil YouHaveDownloaded. Un représentant de la présidence de la République avait alors démenti en notant que les adresses IP ne sont pas fiables car pouvant être piratées.