Cet article date de plus de sept ans.

Paris : une grève empêche la visite de la Tour Eiffel

Alors que commence la saison touristique, la Tour Eiffel est fermée aux visites depuis vendredi matin. C’est la conséquence d’une grève de salariés chargés de la sécurité.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Une grève empêche les visites de la Tour Eiffel © Maxppp)

Pas de file d’attente aux abords de la Tour Eiffel à Paris, mais des groupes de touristes déçus. Le monument est fermé depuis vendredi matin, en raison d’une grève. Des salariés de la société privée, chargée de la sécurité au sol et dans les étages, sont en grève pour une prime.

Grève chez un prestataire

Les agents de sécurité sont employés par MR Sécurité et Sécurité Service. Ils exigent de leur direction commune une prime spécifique à la Tour Eiffel, un bonus de 300 euros. Ils demandent aussi une augmentation de salaire, moins de "sous-traitance " sur le site et des frais de transport en cas de travail de nuit, après 00h45.

Des négociations sont en cours depuis la mi-journée. La Société d’exploitation de la Tour Eiffel (SETE) fait savoir qu’elle "déplore ce mouvement socia l" dont elle n’a pas été prévenue, et qu’elle "regrette que les visiteurs soient pénalisés ".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.