Cet article date de plus de neuf ans.

Mobilisation des syndicats en demi-teinte en Bretagne

HEURE PAR HEURE | Sept syndicats appellent ce samedi à manifester dans quatre villes de Bretagne, afin de réclamer des mesures sociales dans le "Pacte d'avenir" promis par Jean-Marc Ayrault à cette région dans laquelle les plans sociaux se multiplient. Les premiers manifestants ont commencé à défiler à 10h30. Ils étaient plusieurs milliers à Lorient, Rennes et Saint-Brieuc.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

►►► A LIRE | Grande journée de mobilisation en Bretagne


13h30 Alors que les premiers défilés sont terminés, les chiffres des trois manifestations matinales en Bretagne commencent à tomber. Entre 4.000 personnes selon la police, et 8.000 selon les syndicats, ont défilé dans les rues de Lorient, Rennes et Saint-Brieuc. La quatrième manifestation doit débuter à 15 heures à Morlaix (Finistère). Pour l'instant, on est loin des 15.000 à 30.000 "Bonnets rouges" qui avaient défilé à Quimper le 2 novembre dernier.

12h45 Près de 1.500 personnes défilent désormais à Lorient.

12h30 Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, dans la manifestation lorientaise : "C'est une manifestation syndicale, il faut arrêter de mélanger les genres, les salariés bretons sont en difficulté, il y a des licenciements, des peurs sur l'avenir, il faut y répondre concrètement, c'est pas parce qu'on mettra un bonnet sur la tête qu'on y arrivera ".

12h00 A Lorient, les rangs de la manifestation ne grossissent pas vraiment. Mais les leaders syndicaux refusent d'y voir un échec, car pour eux l'essentiel, disent-ils, n'est pas l'action de rue.

Présents dans les rangs de la manifestation, des représentants des salariés du transporteur Mory Ducros, qui a annoncé vendredi son dépôt de bilan.

11h15 A Rennes, les rangs sont plus fournis qu'à Lorient. Ils sont environ un millier à défiler.

11h00 Pour l'instant, quelques centaines de personnes seulement défilent à Lorient, derrière les deux leaders syndicaux de la CGT et de la CFDT.

10h50 Le cortège lorientais commence à s'ébranler lentement. Un participant ne passe pas inaperçu. Il s'agit de Christian Troadec, porte-parole des "Bonnets rouges", dont l'intersyndicale veut pourtant se démarquer. Il se fait d'ailleurs conspuer par la foule.

10h30 Début des manifestations unitaires à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), Rennes (Ille-et-Vilaine) et Lorient (Morbihan). Dans cette dernière ville, les leaders de la CGT, Thierry Lepaon, et de la CFDT, Laurent Berger, ont fait le déplacement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Éco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.