Cet article date de plus de six ans.

Médicaments contrefaits : 600.000 saisies en France

Dans le cadre d'une opération internationale coordonnée par Interpol, 237 personnes ont été arrêtées et 23 millions d'euros de médicaments contrefaits saisis. La France est concernée confirme l'Agence de sécurité du médicament.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Faux médicaments saisis à l'aéroport de Nice © MAXPPP)

Des pilules amaigrissantes,  des cachets contre les troubles de l'érection et même des traitements contre le cancer. L'opération Pangea VII, menée du 13 au 20 mai dans 111 pays,  a permis de saisir 9,4 millions de médicaments, de fermer 90.000 sites et de supprimer 19.000 publicités.

En France plus de 600.000 médicaments de contrebande ou de contrefaçon  ont été saisis essentiellement à Roissy et les cyberdouaniers ont identifié  89 sites internet illégaux. D'où l'utilité de ce genre d'opération internationale. "Nous ne pouvons pas agir sur un site qui est en  Espagne ou en Chine " explique ainsi Jacques Morenas, l'un des responsables de l'Agence nationale de sécurité du médicament. "Par contre, ce que nous pouvons faire c'est communiquer à l'autorité compétente du pays, prévenir qu'il y a un problème avec un site ".  Un problème car il y a des risques : "Le risque essentiel c'est que les médicaments que les consommateurs achètent est de qualité totalement inconnue. Il peut y avoir une quantité inférieure en principe actif, voire pas de principe actif du tout, voire des produits inconnus ou dangereux. Il peut y avoir des interactions immaîtrisables ". 

 

Médicaments contrefaits : 600.000 saisies en France, reportage Sandy Dauphin
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

 

D'après l'Organisation mondiale de la santé, près de la moitié des médicaments vendus sur internet,  en dehors des circuits légaux, sont des contrefaçons.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.