Cet article date de plus d'onze ans.

Un adolescent de 17 ans, qui avait revendiqué le meurtre d'un homme sur son profil Facebook, a été écroué à Bordeaux

Le parquet a aussi précisé que le jeune homme a été mis en examen dimanche pour homicide volontaireLe mineur, "un fugueur en déshérence" qui faisait l'objet d'un placement dans une famille d'accueil, a reconnu être l'auteur des coups mortels, a indiqué la même source.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (AFP Loic Venance)

Le parquet a aussi précisé que le jeune homme a été mis en examen dimanche pour homicide volontaire

Le mineur, "un fugueur en déshérence" qui faisait l'objet d'un placement dans une famille d'accueil, a reconnu être l'auteur des coups mortels, a indiqué la même source.

Selon le quotidien Sud Ouest, l'adolescent, qui était déjà connu des services de justice comme incendiaire, "avait revendiqué son geste sur son profil Facebook" et l'avait également avoué à sa soeur.

C'est cette dernière qui a donné l'alerte dès vendredi, conduisant à l'interpellation du meurtrier présumé par la police.

La victime était "un marginal quadragénaire originaire de l'agglomération bordelaise". Elle avait été invitée jeudi par l'adolescent à dormir dans un local à poubelle qu'il squattait, et où le drame s'est déroulé, précise le quotidien régional.

Le corps de la victime a été retrouvé vendredi après-midi. Celle-ci a été frappée à la tête et sur tout le corps à coups de poings, de pieds et d'autres objets se trouvant dans le local : une scie ou encore le manche d'un outil.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.