Cet article date de plus d'onze ans.

Près de 3 000 internautes ont répondu à l'invitation de Nicolas Sarkozy de s'exprimer sur sa page Facebook

Avant d'intervenir lundi soir sur France 2, le président de la République a demandé aux Français de partager leurs préoccupations."Faites-moi part des sujets qui vous intéressent et des questions auxquelles vous voudriez que je réponde", avait écrit vendredi Nicolas Sarkozy sur Facebook.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Nicolas Sarkozy compte plus de 250 000 "amis" sur le réseau social Facebook. (DR)

Avant d'intervenir lundi soir sur France 2, le président de la République a demandé aux Français de partager leurs préoccupations.

"Faites-moi part des sujets qui vous intéressent et des questions auxquelles vous voudriez que je réponde", avait écrit vendredi Nicolas Sarkozy sur Facebook.

Le chef de l'Etat compte plus de 250 000 "amis" sur le réseau social. Mais force est de constater qu'ils ne sont pas tous amicaux, à l'image d'Emrah qui a posté ce message : "J'ai du cliquer sur "J'aime" pour vous dire que je ne vous aime pas, bon maintenant, je clique sur "je n'aime plus"..."

Si certains internautes jouent le jeu et évoquent pêle-mêle les retraites, l'Europe, le chômage des jeunes ou encore la suppression de la garden-party du 14-Juillet, d'autres ont réussi à passer entre les mailles des modérateurs.

De l'affaire Woerth, aux demandes de démission, en passant par Paul le Poulpe
"Pourriez-vous nous donner l'adresse pour les enveloppes, car les fins de mois sont de plus en plus difficiles. Merci.", ironise Eric-Olivier, faisant référence à l'affaire Woerth/Bettencourt.

Sur le même thème, Christophe écrit laconiquement "Blanchir un ministre avec autant de facilité, ça doit être ça, avoir le pouvoir."

Sylvain, qui se décrit comme un opposant à la politique de Nicolas Sarkozy, s'interroge : "En laissant à leur poste trop longtemps des ministres dont vous avez reconnu vous-même les torts, comment voulez-vous que M. Woerth puisse garder sa crédibilité face aux accusations portées à son encontre ?".

De nombreux internautes réclament un remaniement voire la démission du président. Jean est l'un d'eux, il écrit : "Comment osez vous encore regarder la France en face, vous êtes la honte de notre pays, votre attitude est insultante pour la majorité des français... démissionnez donc, vous et votre gouvernement, ça nous fera des vacances".

Fernand va dans le même sens : "Financement douteux, trésorier fusible, une seule solution, la destitution par le conseil constitutionnel ou alors un geste d'honneur... votre démission avant le scandale".

"Sarkozy pas d'émission mais DEMISSION ...", demande Mariam.

"Est-ce que Paul le Poulpe sera votre prochain Premier ministre ?", demande Sébastien en allusion au célèbre céphalopode de l'aquarium d'Oberhausen qui ne s'est jamais trompé lorsqu'on lui demandait quel serait l'équipe victorieuse d'un match de la Coupe du monde en Afrique du Sud.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.