Murdoch et l'internet payant: urgent d'attendre

Rupert Murdoch a indiqué que son projet de faire payer les éditions en ligne de ses journaux pourrait être ajourné

Le magnat de la presse, Rupert Murdoch.
Le magnat de la presse, Rupert Murdoch. (© AFP/FABRICE COFFRINI)
Rupert Murdoch a indiqué que son projet de faire payer les éditions en ligne de ses journaux pourrait être ajournéRupert Murdoch a indiqué que son projet de faire payer les éditions en ligne de ses journaux pourrait être ajourné

M. Murdoch, PDG du groupe News Corporation, avait fait part de son souhait de trouver un moyen d'instaurer un accès payant aux versions en ligne de ses nombreux journaux d'ici juin prochain.

Le Wall Street Journal est actuellement le seul journal du groupe qui propose un accès payant pour pouvoir consulter en ligne l'intégralité de son contenu.

"Nous y travaillons très très dur mais je ne promets pas que nous allons respecter cette date", a-t-il dit lors d'une conférence téléphonique à l'occasion de la publication des résultats de son groupe au premier trimestre. Interrogé sur ce qui a causé ce retard, il a répondu: "tout". "C'est un travail en cours et il y a une énorme quantité de travail entreprise non seulement avec nos sites mais aussi avec d'autres gens", a-t-il dit.

L'annonce de Murdoch avait créé un débat dans un secteur, la presse écrite, aux prises avec une chute des revenus publicitaires, une diffusion en déclin et la désaffection des lecteurs au profit de sites d'information en ligne gratuits.

La raison de ce délai est-elle à trouver dans le fait que News Corporation a renoué avec la croissance de ses bénéfices au premier trimestre de son exercice 2010, affichant un bénéfice net de 571 millions de dollars, en hausse de 11% sur un an et supérieur aux attentes. Un chiffre à relativiser puisqu'au total le chiffre d'affaires de la période juillet-septembre a tout de même reflué de 4,1% à 7,199 milliards de dollars, mais il est resté supérieur aux attentes (7,16 milliards).