Médias : les Suisses plébiscitent leur télévision publique

À 71,6% ce dimanche 4 mars, les Suisses se sont prononcés contre la suppression de la redevance et donc de la télévision publique. Les explications de France 2.

France 2

La question a divisé le débat public suisse pendant plusieurs semaines. Oui ou non à la suppression de la redevance de l'audiovisuel ? Le résultat est sans appel : non à plus de 71%. Dans les urnes, l'argument de la défense d'un service public a porté. 385 euros : la redevance suisse est l'une des plus chères d'Europe. Elle finance 17 stations de radio et huit chaînes de télévision dans quatre langues

"Une légitimation claire"

Ses opposants issus de la droite libérale et conservatrice ont mené campagne contre le principe même de son existence. Ce vote conditionnait donc le maintien de l'audiovisuel public. Jean-Michel Cina, PDG de la société suisse de radiodiffusion et télévision (SRG SSR), évoque lui "un signal clair, une légitimation claire pour ce service public médiatique". La redevance va baisser et un plan d'économies et de réinvestissements devrait s'appliquer sur les cinq années à venir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des panneaux appelant à voter \"non\" à la votation sur la suppression de la redevance audiovisuelle, le 9 février 2018, à Genève (Suisse).
Des panneaux appelant à voter "non" à la votation sur la suppression de la redevance audiovisuelle, le 9 février 2018, à Genève (Suisse). (DENIS BALIBOUSE / REUTERS)