Cet article date de plus d'onze ans.

Le PDG de France Télévisions souhaite développer l'offre numérique sur tous les supports et rajeunir l'audience

Rémy Pflimlin souhaite ainsi "développer les contenus en les adaptant aux nouveaux supports comme l'iPhone et l'Ipad et les réseaux sociaux Twitter et Facebook"."Il faut proposer une offre sur tous les écrans, en direct et en continu, en les déclinant et en les adaptant à tous les supports", a-t-il déclaré.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le PDG de France Télévisions, Rémy Pflimlin (AFP / Fred Dufour)

Rémy Pflimlin souhaite ainsi "développer les contenus en les adaptant aux nouveaux supports comme l'iPhone et l'Ipad et les réseaux sociaux Twitter et Facebook".

"Il faut proposer une offre sur tous les écrans, en direct et en continu, en les déclinant et en les adaptant à tous les supports", a-t-il déclaré.

Contrairement aux chaînes privées, "nous n'avons pas des cibles commerciales, notre mission est de toucher tous les publics (...) en redonnant leur propre personnalité et leur couleur aux différentes chaînes", a-t-il expliqué.

Cette mission a été confiée à Bruno Patino, connu pour avoir assuré le développement du site internet du quotidien Le Monde, et qui est en charge du nouveau pôle numérique.

L'autre objectif affiché est de "rajeunir l'audience des chaînes publiques", dont la moyenne d'âge est actuellement de 55 ans. Pour cela, France 2 devrait être davantage tournée vers un public jeune, tandis que France 3 reviendrait vers plus de proximité. Avec des "JT plus marqués" et une couverture de l'information plus européenne pour France 3.

Cette réorganisation, qui se veut la plus rapide possible, devrait se traduire à l'antenne en septembre 2011. En septembre dernier, Rémy Pflimlin, fraîchement nommé, avait eu la tâche inédite de présenter la grille 2010/2011 préparée par son prédécesseur Patrick de Carolis.

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Médias

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.