Cet article date de plus d'onze ans.

"Le Monde" du 4 août interdit au Maroc

Les autorités marocaines ont interdit lundi soir la vente au Maroc de l'édition du "Monde" du 4 août
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le roi du Maroc prononce un discours pour l'ouverture de la session parlementaire, le 10 octobre 2008, à Rabat (© AFP - Abdelhak Senna)
Les autorités marocaines ont interdit lundi soir la vente au Maroc de l'édition du "Monde" du 4 aoûtLes autorités marocaines ont interdit lundi soir la vente au Maroc de l'édition du "Monde" du 4 août

Rabat n'a pas apprécié la publication d'un sondage sur le bilan du règne du roi Mohammed VI.

"L'édition de ce quotidien datée du 4 août n'a pas été autorisée à fouler le sol marocain à son arrivée lundi soir à l'aéroport de Casablanca. Il ne sera pas mis en vente mardi dans les kiosques", a déclaré un responsable marocain.

Cette interdiction s'ajoute à la saisie samedi par les autorités des deux derniers numéros des hebdomadaires indépendants marocains TelQuel et sa version arabe Nichane, qui ont publié le même sondage effectué en partenariat avec le quotidien français Le Monde.

91% des Marocains interrogés par ce sondage ont pourtant jugé positif le bilan du roi Mohammed VI lors des dix premières années de son règne.

Le quotidien a annoncé depuis Paris qu'il maintenait la publication de ce sondage à destination du Maroc préférant faire endosser la responsabilité de l'interdiction aux autorités marocaines que de s'auto-censurer.

La France est "surprise" par la saisie au Maroc de journaux ayant publié un sondage sur le bilan du roi Mohammed VI, et elle regrette cette décision des autorités marocaines, a indiqué mardi le ministère français des Affaires étrangères.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.